Comment assurer la sécurité et le bien-être de votre cheval ?


Désormais, vous avez une propriété. Aussi, il est de bon aloi de déménager votre cheval chez vous. Ceci vous permettra d’économiser en frais de location de box dans les centres équestres, mais aussi d’avoir votre animal à proximité. Ce qui est tout de même plus confortable. Mais attention, avant d’installer votre cheval, il y a quelques travaux à faire pour lui assurer bien-être et sécurité. Le point. 

Lui construire un box pour le coucher

La première chose à laquelle vous devez penser est de lui créer un endroit où vivre. C’est tout de même le minimum. Votre cheval a besoin d’un espace clos où il pourra dormir, mais aussi se protéger des différentes conditions climatiques extérieures. Contrairement aux idées reçues, il ne supporte ni le gel ni les trop  grandes chaleurs. 

On parle d’un box dont il faudra adapter la hauteur et la largeur en fonction de la taille de votre animal. Préférez le bois pour ce genre de construction. Non seulement c’est maniable, mais c’est aussi moins cher. Et c’est plus adapté. 

Clôturer votre propriété comme il se doit

Avant de déménager votre ami, pensez également à mieux clôturer votre propriété. Il s’agit d’une question de sécurité, mais de bien plus que cela. Le cheval peut embêter vos voisins. Ce qui ne serait pas une bonne chose. 

Il y a des normes à respecter pour la mise en place d’une clôture pour les pâturages de votre cheval. Notamment, elle doit faite dans les 1,20 m de hauteur minimums. Et de préférence, préférez les clôtures en bois avec 2 rangés. Cela ne concerne que la limitation des zones de détente de votre animal. Vous décidez de ce que vous comptez faire pour la limite de votre propriété en fonction de la PLU de votre région. 

À savoir que selon les experts, un cheval aura besoin de 1 ha de pâturage pour se sentir bien et se développer correctement. Avant d’envisager quelque déménagement que ce soit, étudiez bien la  disponibilité de ce pâturage dans votre propriété. 

Surveillez votre extérieur avec des appareils haut de gamme

Un cheval peut couter dans les dizaines de milliers d’euros, voire des centaines pour ceux issus des grandes lignées. C’est une incroyable tentation pour les cambrioleurs. Aussi, pour la sécurité de votre ami, installer des appareils de surveillance haut de gamme dans votre jardin, voire dans le box de ce dernier. 

En ligne, vous avez notamment, pour quelques dizaines d’euros une caméra surveillance chevaux sans wifi. Il fonctionne avec le réseau 3G ou 4G de votre maison. IL vous permet de surveiller à distance votre animal via votre Smartphone. 

La nourriture et les soins de l’animal

Bien évidemment, vous ne devez pas minimiser la nourriture et les soins de l’animal. Ce sont des détails auxquels vous ne deviez pas penser avant quand le cheval était dans un centre équestre. Les foins étaient en abondance et les vétérinaires passaient au moins 1 fois par semaine pour les visites. 

Désormais, vous devez savoir gérer les pâturages et les foins de votre animal. Et pensez à organiser une visite chez le vétérinaire ou à conclure un contrat de suivi sur mesure tous les 8 semaines maximum.